Wow!

La semaine d’accélération suivie par 15 participants vient juste de se terminer... Quand est né le projet Quartier(s) Libre(s), très vite il nous est apparu important de tester différents formats. Et de proposer un accompagnement à des porteurs de projets. Il serait court (5 jours) pour permettre aux participants de dégager le temps malgré les contraintes familiales ou professionnelles, serait ouvert à tous et essayerait d’accompagner tous types de porteurs de projets.

En fait, on n’a même rien demandé aux candidats. Ni leur âge, ni leur situation, ni leur projet. Et lundi matin, cela a été la découverte...

15 personnes, essentiellement des porteurs de projets isolés. Un public majoritairement féminin. Et lors du premier tour de la première journée, une foule d’attentes parfois différentes, souvent similaire. Et beaucoup d’émotion. Mais aussi clarifier, mettre de l’ordre, imprimer une direction.

Perdus. Si on devait mettre un seul mot pour décrire leur état en commençant lundi matin, cela serait probablement “perdus”. Epuisés pour certains. De chercher, de ne pas savoir comment avancer, d’avoir trop d’idées, trop de freins, trop de tout...

Et ces 5 jours, taillés sur mesure pour s’adapter aux besoins et à la situation de chacun, ont été incroyables. Incroyables participants qui, au terme de ce chemin, ont tous réussis à clarifier leurs attentes, leurs envies, leurs visions mais surtout à s’approprier les outils et à se créer une voie, un chemin. Il sera long - c’est toujours plus long qu’on ne se l’imagine - mais il est découpé en étapes, en tranches, en petits pas. Ils ont compris l’essentiel avec une incroyable clairvoyance. Le but ultime, c’est bien. Mais les prochaines étapes à court terme, c’est clé. Et lors de la présentation de chacun des projets ce vendredi midi, c’était fort, volontaire, clair (et “lean”). Chacun a compris que les étapes suivantes seront faites “d’expériences”. Qu’il leur faut tester chacune des hypothèses. Que c’est la clé. Que c’est faisable. Que c’est cela qui va orienter leur chemin. Et que cela doit aller vite.

On mange un éléphant en le découpant en carpaccio” nous a toujours appris Delmo Lintouchable Ehui il y a tout juste un an. Et c’est une image qui est désormais claire pour eux.

En un brillant résumé de Frédéric, “pendant 5 jours, on a collé pleins de post-it dans tous les sens, puis on les a classés”. C’est presque juste ça. Ils ont appris comment on trie les post-it, comment on les valide.

Et ils sont tous repartis le coeur moins lourd, et les voiles orientées au vent.

Bravo à ces 15 merveilleux et courageux participants à cette première expérience. Vous êtes de belles et puissantes personnes.

On vous aime.

Myriam, Laurent et Benoit

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly