Classes inversées, participation, co-création, expérimentation sont les ingrédients clés des nouvelles explorations des savoirs. Il va de soi que ce n’est pas autrement que nous envisageons les quartiers libres!!

 

Sur le thème général de « Demain, c’est maintenant », nous avons identifié 9 axes qu’il serait intéressant d’investiguer.

Habitat et Mobilité : comment concevoir l’habitat dans ce monde qui change. Jusqu’à 75% de la population mondiale en zone urbaine à l’horizon 2050, qu’est-ce que cela implique? Est-ce inéluctable ? Modularité, durabilité, mobilité et habitat sont-ils compatibles ? Open architecture et impression 3D apportent-ils des réponses?

 

Agriculture et Alimentation : Circuits courts, production responsable, fermes urbaines, technologie et agriculture (AgTech) vont-elles redessiner cet élément essentiel de nos sociétés?

 

Economie, startups, pme et métiers (d’autrefois) : Disparition substantielle du statut de salarié, recréation des chaines de valeurs, compétition mondiale, aucun secteur de l’économie n’est épargné et le monde économique mis en place sur les 2 derniers siècles doit se réinventer. Est-ce un problème ou une opportunité ? Et si les méthodes d’accélération de l’innovation éprouvées avec les startups pouvaient s’appliquer aux demandeurs d’emplois, aux pme, aux artisans ?

 

Politique, Gouvernement & Citoyenneté : Comment va évoluer la notion même de citoyenneté dans un monde de plus en plus numérique? Comme le questionne Michel Serres « que se passe-t-il le jour ou je peux me domicile à une adresse email ? Cela ne change à la fois rien, et tout!!! ». Et comment intégrer les outils numériques au service de la collectivité ? Comment appliquer des modes de gouvernance participatives à la chose publique ?

 

Energie : Autonomie énergétique, « off the grid », efficacité énergétique, contraintes environnementales, production collective, stockage, transport. D’un monde énergivore sans limites, nous devons choisir des chemins raisonnés. Et cela pose, encore une fois, une multitude de questions.

 

Education : L’enseignement en ligne, les classes inversées, l’ « unschooling », la formation continue et permanente, l’apprentissage par l’expérimentation (make to learn) sont des champs d’investigation très actuels. Doit-on consacrer les 2 premières décennies de sa vie à apprendre pour s’entendre dire au final qu’on ne « connait rien » ? Peut-on apprendre plus efficacement ? Moins et plus vite ? Peut-on apprendre des savoirs-faire, des savoir-être? Peut-on apprendre à apprendre et aimer cela ?

 

Technologie : Do It Yourself, Makers, Low-tech, Outils numériques, Prototype rapide rendent aujourd’hui accessible au plus grand nombre les savoirs et les dispositifs qui, autrefois, étaient réservés aux laboratoires et à la recherche. Quelles sont les appropriations possibles ? Et pour quels bénéfices ?

 

Nomades : Dans un monde qu’on dit ouvert, où l’on prône la mobilité, jusqu’où peut on aller? L’homme s’est sédentarisé il y a plusieurs milliers d’années. Le nomadisme n’est-il que la voie réservée à ceux qui n’ont pas encore réussi à se fixer ? Est-ce que c’est le statut précaire que nous réservons aux réfugiés, sans abris ou autres exclus ? Ou bien une vraie réponse alternative ?

 

Arts, Médias et Culture : Arts numériques, par et pour tous, dissémination de la culture et des cultures; technologies, arts et économie sont-ils opposés ou peuvent-ils s’enrichir mutuellement ?

 

Voici quelques-unes des grandes thématiques que nous pourrions travailler ensemble. Bien entendu, aucun de ces axes ne peut fonctionner en silo et les interconnexions et l’hybridation des modèles sont non seulement inévitables mais souhaitées! Nous ne re-dessineront pas le monde en un week-end, ni même en 2 mois. D’autant plus que nous privilégions l’expérimentation. Nous savons donc que nous n’apporterons que de petites réponses à de petites questions. Mais c’est un chemin, fait de petits pas, qui peut écrire un autre Demain.

Classes inversées, participation, co-création, expérimentation sont les ingrédients clés des nouvelles explorations des savoirs. Il va de soi que ce n’est pas autrement que nous envisageons les quartiers libres!!

Sur le thème général de « Demain, c’est maintenant », nous avons identifié 9 axes qu’il serait intéressant d’investiguer.

Habitat et Mobilité : comment concevoir l’habitat dans ce monde qui change. Jusqu’à 75% de la population mondiale en zone urbaine à l’horizon 2050, qu’est-ce que cela implique? Est-ce inéluctable ? Modularité, durabilité, mobilité et habitat sont-ils compatibles ? Open architecture et impression 3D apportent-ils des réponses?

Agriculture et Alimentation : Circuits courts, production responsable, fermes urbaines, technologie et agriculture (AgTech) vont-elles redessiner cet élément essentiel de nos sociétés?

Economie, startups, pme et métiers (d’autrefois) : Disparition substantielle du statut de salarié, recréation des chaines de valeurs, compétition mondiale, aucun secteur de l’économie n’est épargné et le monde économique mis en place sur les 2 derniers siècles doit se réinventer. Est-ce un problème ou une opportunité ? Et si les méthodes d’accélération de l’innovation éprouvées avec les startups pouvaient s’appliquer aux demandeurs d’emplois, aux pme, aux artisans ?

Politique, Gouvernement & Citoyenneté : Comment va évoluer la notion même de citoyenneté dans un monde de plus en plus numérique? Comme le questionne Michel Serres « que se passe-t-il le jour ou je peux me domicile à une adresse email ? Cela ne change à la fois rien, et tout!!! ». Et comment intégrer les outils numériques au service de la collectivité ? Comment appliquer des modes de gouvernance participatives à la chose publique ?

Energie : Autonomie énergétique, « off the grid », efficacité énergétique, contraintes environnementales, production collective, stockage, transport. D’un monde énergivore sans limites, nous devons choisir des chemins raisonnés. Et cela pose, encore une fois, une multitude de questions.

Education : L’enseignement en ligne, les classes inversées, l’ « unschooling », la formation continue et permanente, l’apprentissage par l’expérimentation (make to learn) sont des champs d’investigation très actuels. Doit-on consacrer les 2 premières décennies de sa vie à apprendre pour s’entendre dire au final qu’on ne « connait rien » ? Peut-on apprendre plus efficacement ? Moins et plus vite ? Peut-on apprendre des savoirs-faire, des savoir-être? Peut-on apprendre à apprendre et aimer cela ?

Technologie : Do It Yourself, Makers, Low-tech, Outils numériques, Prototype rapide rendent aujourd’hui accessible au plus grand nombre les savoirs et les dispositifs qui, autrefois, étaient réservés aux laboratoires et à la recherche. Quelles sont les appropriations possibles ? Et pour quels bénéfices ?

Nomades : Dans un monde qu’on dit ouvert, où l’on prône la mobilité, jusqu’où peut on aller? L’homme s’est sédentarisé il y a plusieurs milliers d’années. Le nomadisme n’est-il que la voie réservée à ceux qui n’ont pas encore réussi à se fixer ? Est-ce que c’est le statut précaire que nous réservons aux réfugiés, sans abris ou autres exclus ? Ou bien une vraie réponse alternative ?

Arts, Médias et Culture : Arts numériques, par et pour tous, dissémination de la culture et des cultures; technologies, arts et économie sont-ils opposés ou peuvent-ils s’enrichir mutuellement ?

Mais sans vous, il ne se passera rien! Nous sommes à la recherche de « faiseurs », que l’une ou l’autre de ces thématiques interpelle, qui se sentent l’envie de débroussailler l’une de ces questions, d’y participer et d’y contribuer, d’apprendre mais également de transmettre. N’hésitez pas à vous manifester par email, en MP ou directement sur cette page. Rien de contraignant, rien d’engageant, pas besoin d’avoir un titre, un diplôme ou une expertise (mais ce n’est pas interdit non plus;-). Dites-nous ce que vous auriez envie de faire de ce «Quartier(s) Libre(s)» ?

Amitiés!

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly