La nuit est tombée sur Quartier(s) Libre(s), enveloppant le site de l’Abbaye d’une douce quiétude. A mi-parcours de cette édition, il est clair que la magie du dispositif opère à nouveau. Ce n’est pas Maizeret, ce sera Saint Denis. Autres ingrédients, autres personnes, même creuset qui rassemble, mélange, brasse, extrait l’essence de chacun. Qu’ils soient résidents ou externes, qu’ils habitent l’abbaye depuis 40 ans ou juste pour quelques jours, les échanges font bouger les lignes.

Ce n’est pas exempt de tensions, de frictions, de différences. Ce n’est pas bisounoursland. C’est juste un cadre qui rend les oppositions constructives, les différences enrichissantes. C’est riche, c’est dense. Mais pareil au pointillisme, cela procède par petites touches. De-ci, de-la, de petits groupes échangent, s’échangent. L’un revient d’interviews, tout heureux d’avoir surmonté ces réticences et riche d’une conversation qui s’est plus que prolongée. L’autre profite d’un moment de calme pour se recentrer, faire le tri, mettre de l’ordre dans ses idées et ses post-it. Plus loin, un enfant joue avec quelques cailloux. Une équipe s’est formée pour aller faire des courses. Un covoiturage s’est organisé pour aller réaliser des interviews.

Dans l’accélérateur, les équipes dévoilent peu à peu leurs projets, ou ce qu’il en reste! Mais c’est avec le sourire qu’ils élaguent, modifient, changent, abandonnent... Ils en veulent plus, c’est sûr. Certains étaient venus pour être secoués, ils sont servis. D’autres venaient pour clarifier, ils n’y sont pas encore mais sentent qu’ils progressent.

Hier, le marché à rassemblé une foule de personnes dans une ambiance conviviale. C’était un marché, c’était une auberge, c’était une fête de village!

Demain est un jour important, à la jonction entre la phase de divergence et la phase de convergence. Il ne faut pas que les participants à la semaine d’accélération ressortent encore plus perdus qu’il y a une semaine. Pas d’inquiétude mais encore beaucoup de travail en perspective!

Déjà des invitations pour essaimer QLs en 2018, en 2019. En Belgique, en France...

On est pas encore dimanche, il y a encore beaucoup de moments forts à vivre. Mais on y sera vite. Très vite.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly